French Blog

007 1930s 1940s 1950s 1960s 1970s 2020s Akim Tamiroff Alan Ladd Alfred Hitchcock Animation Anna Lee Anselmo Ballester Ava Gardner Aviation Beneath the 12-Mile Reef Best Diving Movies Bruce Brown Bruce Cabot Cecil B. DeMille Charles Bickford China Chine Christiane Mardayne Christopher Lee Clark Gable Clifton Webb Constantin Belinsky Cult Movies Curd Jürgens David Miller Diving Movies Documentary Dorothy Malone Eddie Linden Elvis Presley Ernest B. Schoedsack Everett Sloane Fay Wray Film Noir Flying Tigers Fred MacMurray G.W. Pabst Gary Cooper Gilbert Roland Gregory Peck Guy Hamilton Hans Hass Hong Kong Hong-Kong Humphrey Bogart Ingrid Bergman Italy Jack Arnold Jacques-Yves Cousteau James Bond Jane Russell Jean Arthur Jean Harlow Jean Negulesco Jeff Chandler John Brahm John Carroll John Sturges John Wayne Josef von Sternberg Joseph Wiseman Lewis Gilbert Lewis Stone Louis Jouvet Louis Malle Luigi Martinati Macao Macau Merian C. Cooper Michael Wilding Musical Nancy Kwan Natalie Wood Nicholas Ray Norman Foster Orson Welles P. Banti Pat O'Brien Pixar Ray Enright Richard Loo Richard Quine Richard Thorpe Rita Hayworth Robert Armstrong Robert Benchley Robert Mitchum Robert Montgomery Robert Taylor Robert Wagner Robert Wise Roger Corman Roger Moore Rosalind Russell Russ Tamblyn Sean Connery Shanghai Singapore Sophia Loren Surfing Sylvia Syms Tay Garnett Terence Young Top Diving Movies Under the red sea Ursula Andress Wallace Beery Wanchai Western William Bendix William Holden 澳門 關家蒨 香港
January 13, 2022

Contrebande au Caire (Richard Thorpe, 1957) 🇫🇷

Que les parieurs flambeurs ne s’y méprennent : Tip on a Dead Jockey ne file aucun tuyau pour gagner aux courses ! Le titre anglais est trompeur et si vous voulez ressentir au cinéma les mêmes décharges d’adrénaline que sur les hippodromes, regardez plutôt The Long Shot (affiche disponible sur le site dans la catégorie « course hippique »).

Read more

Spellbound | www.vintoz.com
January 11, 2022

La Maison du Docteur Edwardes (Alfred Hitchcock, 1945) 🇫🇷

« Raconte-moi tes rêves, je te dirai qui tu es ! »… En voilà un, en tout cas, qu’on ne sera pas prêt d’oublier, tout droit sorti de l’imagination délirante de celui qui prêta au film ses talents de peintre surréaliste, ou plutôt les « monnaya » devrait-on dire, accroché à son surnom d’Avida Dollars en anagramme, j’ai nommé Salvador Dalí !

Read more

Man in the Shadow | www.vintoz.com
January 06, 2022

Le salaire du diable (Jack Arnold, 1957) 🇫🇷

Un an avant La Soif du mal, Orson Welles était déjà hanté par le diable donnant à ce western moderne des caractéristiques de film noir.

Read more

The Lady from Shanghai | www.vintoz.com
December 17, 2021

La Dame de Shanghaï (Orson Welles, 1947) 🇫🇷

On dirait une scène de bal, répétée à l’infini par un étrange jeu de miroirs. La main plaquée sur son dos nu, un cavalier entraîne sa Dame (la merveilleuse Rita Hayworth) dans le vertige d’une danse macabre. Ils ont fait semblant jusqu’au bout, mais minuit va sonner – c’est l’heure de vérité ! – et il l’empoigne.

Read more

December 08, 2021

King Kong, la huitième merveille du monde (Merian C. Cooper et Ernest B. Schoedsack, 1933) 🇫🇷

Tout est parti d’un malentendu. Lorsque Cooper annonça à l’actrice Fay Wray qu’elle allait tourner avec « le plus grand, le plus beau brun des jeunes premiers du cinéma hollywoodien », elle ne s’attendait pas à se retrouver captive d’un monstre velu qui n’avait absolument rien d’un Clark Gable !

Read more

Night Must Fall | www.vintoz.com
December 08, 2021

La Force des ténèbres (Richard Thorpe, 1937) 🇫🇷

Au commencement était un homme remuant la terre au milieu des ténèbres blafardes d’une nuit sans étoiles. Penché au pied d’un arbre, il sifflotait, l’air de rien. Il s’arrêta net lorsqu’une voix s’éleva : « Qui va là ? »

Read more

November 26, 2021

James Bond — Moonraker (Lewis Gilbert, 1979) 🇫🇷

Rayonnant tel un astre argenté dans sa combinaison spatiale dernier cri, James Bond a trouvé un remède contre le mal de l’espace : une nuée de nymphettes interstellaires mises en orbite par son irrésistible force d’attraction. Positionné au centre de l’univers, Roger Moore défie les lois de la gravité en nous prodiguant, dans ce onzième opus, son lot de cascades et courses-poursuites habituelles, dans les airs plus que sur la terre.

Read more

Boy on a Dolphin | www.vintoz.com
November 21, 2021

Ombres sous la Mer (Jean Negulesco, 1957) 🇫🇷

« J’avais déjà près de neuf ans lorsque je tombai amoureux pour la première fois. Je fus tout entier aspiré par une passion violente, totale, qui m’empoisonna complètement l’existence et faillit même me coûter la vie » nous confiait Romain Gary dans ses souvenirs d’enfance.

Read more

Easy Come, Easy Go | www.vintoz.com
November 21, 2021

Easy Come, Easy Go (John Rich, 1967) 🇫🇷

Elvis n’est pas mort ! Immortalisé en 3 dimensions sur cette affiche (sous la triple casquette d’officier de la marine américaine, chanteur et aventurier-plongeur), je l’ai croisé plus d’une fois au détour de virées nocturnes dans les bars hongkongais de Lan Kwai Fong.

Read more

Underwater! | www.vintoz.com
November 21, 2021

La Vénus des mers chaudes (John Sturges, 1955) 🇫🇷

Ceci n’est pas une publicité pour maillot de bain une pièce, mais bel et bien une affiche du film Underwater ! de John Sturges glorifiant la voluptueuse actrice Jane Russell dans ces plus beaux atours.

Read more

Flying Tigers | www.vintoz.com
November 20, 2021

Les Tigres Volants (David Miller, 1942) 🇫🇷

Quel drôle d’oiseau tombé du ciel, embrase la nuit de cette merveilleuse affiche ? A voir ses dents acérées et son regard de tueur, on dirait un requin fondant sur sa proie, au milieu d’étranges créatures phosphorescentes peuplant les profondeurs abyssales. Mais le spectacle se joue dans l’air : cette apparente éclosion d’une anémone de mer est bel et bien une explosion irradiant le ciel sans étoile.

Read more

Under the Red Sea | www.vintoz.com
November 20, 2021

Sous la Mer Rouge (Hans Hass, 1951) 🇫🇷

Si Cousteau nous révélait, dans Le Monde du Silence, les beautés secrètes des fonds sous-marins, l’Autrichien Hans Hass avait entreprit, cinq ans plus tôt, d’en saisir aussi les sons, à l’aide d’un hydrophone.

Read more

World without Sun | www.vintoz.com
November 20, 2021

Le Monde Sans Soleil (Jacques-Yves Cousteau, 1964) 🇫🇷

Huit ans après la sortie de son film Le Monde du Silence, le Commandant Cousteau réalise ce deuxième documentaire inédit, digne d’un roman de Jules Verne.

Cette aventure humaine relate en effet l’exploit d’une équipe « d’océanautes » envoyés vivre, un mois durant, dans un village sous-marin. C’est l’expérience scientifique dénommée « Précontinent II ». 

Read more

The World of Suzie Wong | www.vintoz.com
November 20, 2021

Le Monde de Suzie Wong (Richard Quine, 1960) 🇫🇷

Lorsque Robert Lomax débarquait pour la première fois du Star Ferry sur l’île de Hong Kong, il était loin d’imaginer qu’elle deviendrait un jour sa terre d’élection. Comment songer en effet à se faire un chez soi lorsqu’on occupe en sursis, un « territoire emprunté, dans un temps emprunté » ?

Read more

China Seas | www.vintoz.com
November 20, 2021

La Malle de Singapour (Tay Garnett, 1935) 🇫🇷

Hong Kong, 1935. L’infatigable Kin Lung sait garder les secrets. Docilement amarré à son port, il attend le chargement de sa nouvelle cargaison. Sur les quais, des voyageurs empressés évitent les palanches, enjambent des cages à cochons et se fraient un chemin à travers le va-et-vient désordonné des palanquins et rickshaws. Il faut avoir le pied marin dans ce premier quart d’heure de pellicule où l’on tangue avant même d’avoir embarqué… Attendez-vous ensuite au mal de mer durant ces quelque mille milles de mer agitée par un typhon, une attaque de pirates et des amours tempétueux !

Read more

The Plainsman | www.vintoz.com
November 20, 2021

Une Aventure de Buffalo Bill (Cecil B. DeMille, 1936) 🇫🇷

« Lever de soleil, terre d’hommes blancs. Coucher de soleil, terre d’Indiens. » Ces deux « Visages Pâles » ne semblent pas avoir compris la loi des « Peaux-Rouges » en se tenant du mauvais côté, baignés dans la lumière orangée du couchant. Situé dans la mythique période du légendaire Buffalo Bill, ce western de 1936 nous embarque à bride abattue dans une fantastique chevauchée à travers les Grandes Plaines.

Read more

November 20, 2021

James Bond 007 contre Dr. No (Terence Young, 1962) 🇫🇷

Qu’il paraît loin le temps des cowboys à Stetson, galopant sur les plaines encore fumantes d’Indiens à plumes et de bison abattus. D’autres substances ont remplacé le calumet et probablement inspiré le vert acidulé de cette affiche du premier James Bond tout droit sortie des années 1960.

Read more

The Man with the Golden Gun | www.vintoz.com
November 20, 2021

James Bond — L’Homme au Pistolet d’or (Guy Hamilton, 1974) 🇫🇷

James Bond a toujours eu de brillantes idées. L’année où le prix de l’or noir poursuivait sa flambée, il nous fit présent d’un ultime gadget… en or justement ! Cadeau de Noël empoisonné d’aucuns diront, puisqu’il s’agit d’un véritable pistolet dont la fonction est, d’après le slogan, « d’assassiner James Bond ». Pauvre Roger Moore ! 

Read more

The Spy Who Loved Me | www.vintoz.com
November 20, 2021

James Bond — L’espion qui m’aimait (Lewis Gilbert, 1977) 🇫🇷

L’été 0077 annonçait ses retrouvailles avec le plus célèbre espion au service secret de Sa Majesté – l’agent 007 ! Après trois années de repos du guerrier bien mérité, celui qui était venu à bout de « l’Homme au pistolet d’or » revenait sur le ring, plus que jamais déterminé à nous débarrasser d’un nouvel ennemi, le redoutable Stromberg !

Read more

Macao | www.vintoz.com
October 24, 2021

Le Paradis des mauvais garçons (Josef von Sternberg et Nicholas Ray, 1952) 🇫🇷

Bienvenue à Macao, ce fascinant « Monte Carlo de l’Orient », où l’enfer du jeu se mue en paradis pour les mauvais garçons. Escrocs, fugitifs et contrebandiers y tirent le gros lot ou rentrent à sec, au gré des lancers de dés. Il faut se méfier des eaux qui dorment : ce havre « calme et accueillant » où barbotent gentiment des sampans cache aussi un autre visage, « secret et voilé » à l’intérieur des maisons de jeu, nous prévient le générique. Macao, en lettres rouges ombrées de jaune sur l’affiche a revêtu sa tenue de soirée, rivalisant d’éclat et d’élégance avec cette sirène de music-hall surgie de ses eaux troubles.

Read more

Ferry to Hong Kong | www.vintoz.com
October 24, 2021

Visa pour Hong Kong (Lewis Gilbert, 1959) 🇫🇷

On avait vu, dans Le Paradis des mauvais garçons, Robert Mitchum et Jane Russell débarquer à Macao du ferry de Hong Kong. On embarque ici à bord du même bon vieux Fa Tsan à vapeur, promettant moult romances et aventures, pourvu qu’on ait le pied marin. 

Read more

I Cover Chinatown | www.vintoz.com
October 11, 2021

I Cover Chinatown (Norman Foster, 1936) 🇫🇷

Lombart Street, Fisherman’s Wharf, Le Golden Gate et ses cable-cars, vous croyiez avoir tout « fait » de San Francisco –et tout vu de ses collines parce que cette fois-là il n’y avait pas de brouillard ! 

Que diriez-vous d’une visite insolite de Chinatown de 1936 en compagnie de Norman Foster en personne qui, en plus de diriger, joue ici le rôle d’Eddie ? Ce guide fringant s’égosille à vendre ses tickets devant son minibus touristique, un peu à la manière de Benigni avec ses « ice cream » dans le film de Jarmusch Sous le Coup de la loi. Alors, paré pour l’aventure ? Réveillez Puss, son chauffeur endormi et prenez place à bord de ce bus peu ordinaire !

Read more

Singapore | www.vintoz.com
October 01, 2021

Singapour (John Brahm, 1947) 🇫🇷

Sin-ga-pore… Trois syllabes qui font rêver, brodées ici dans le vaporeux drapé jaune vif d’une robe de star. Combien d’aventuriers, prêtres, escrocs, contrebandiers y sont venus se perdre –pour mieux se retrouver ? Les eaux troubles de son port aux voilures de jonques déployées, ses porteurs de palanche se frayant, cahin caha, un chemin au milieu du ballet de rickshaws, ses œillades mystérieuses cachées sous les ombrelles sont autant de lueurs trompeuses pour le voyageur.

Read more

West Side Story | www.vintoz.com
October 01, 2021

West Side Story (Robert Wise et Jerome Robbins, 1961) 🇫🇷

J’ai toujours été amusée par les footeux du canapé, en survêtement devant la télé… C’est exactement ce que j’aurais dû porter quand j’ai revu le cultissime film musical West Side Story adapté de la non moins célèbre comédie musicale de Broadway, ne m’attendant pas à tant d’énergie dépensée sur un écran. Ses deux heures trente de cabrioles, sauts, roulades et autres pirouettes s’enchaînant tambour battant sur la musique haletante de Leonard Bernstein m’ont laissée littéralement « à bout de souffle », pour rendre hommage à Belmondo qui aurait bien escaladé quatre à quatre ces escaliers de secours emblématiques de l’architecture new-yorkaise!

Read more